Atelier sur la mise en œuvre de la Convention de l’Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

img_424224-28 octobre, Saint-Denis de la Réunion

L’objectif de cet atelier, organisé par le Centre Français du Patrimoine culturel immatériel en collaboration avec la Région Réunion et avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, est de familiariser les participants avec les principes et les mécanismes de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Les participants à la formation sont les acteurs impliqués dans la pratique, transmission, gestion et mise en valeur du patrimoine immatériel : fonctionnaires, étudiants, professionnels du patrimoine, représentants d’associations, spécialistes de la communication et porteurs du patrimoine.

Master « Expertise Ethnologique en Patrimoine Immatériel » 

Un nouveau master est lancé par l’Université de Toulouse Jean Jaurès. UNESCO frictions est partenaire de ce projet.

Voir le site di master ici

Séminaires donnés par Mukaddas Mijit, chercheur associé à UNESCO frictions:

Construction d’un patrimoine musical : L’exemple des muqam de la région autonome ouïghoure du Xinjiang en Chine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les 12 muqam ouïghour ainsi que les muqam régionaux ont été inscrits en 2008 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel (PCI) de l’humanité (originellement proclamés “chefs d’ouvre” en 2005). Depuis, la notion de PCI a obtenu une résonance forte chez les ouïghours du Xinjiang. Plusieurs centres de transmission des muqam ont commencé à attirer aussi bien des élèves ouïghours que des touristes. Les publications sur la musique et la danse de la région ont rencontré un succès sans précédant, et les spectacles et films sur les muqam ouïghours ont attiré un très grand nombre de spectateurs.

Quel est l’effet de cette stimulation sur le PCI ? Est-il bénéfique ou maléfique pour l’environnement et la transmission de ces traditions ?

Ces deux séminaires proposent une analyse des premiers effets de la patrimonialisation des muqam ouïghours à partir d’observations de terrain. Le premier séminaire introduit en détail la culture ouïghoure, puis les muqam ainsi que leur évolution dans le temps jusqu’à leur proclamation au PCI. Dans le second séminaire, sont présenté deux courts documentaires montrant des centres de transmission dans le but de mener une discussion sur la différence de perception de la convention du PCI selon les régions.

At the UNESCO feast: introduction

Chiara Bortolotto and Benedetta Ubertazzi

logo-achs-2016-02fb0852c9bba8611484b453ddf964b8This introduction presents the establishment of foodways as a new field in global heritage governance outlining some of the questions that this development raises both in socio-cultural and legal perspective. What do the numerous controversies generated by this development tell us about our relationship with what we cherish and want to transmit to future generation? How can they shed light on the legal conundrums associated with the implementation of the Unesco Convention for the safeguarding of the intangible cultural heritage? While the combination of legal and socio-cultural approaches allow us to explore different facets of culinary heritage, anthropological and juridical investigations have different objectives and methods. How can we establish an interdisciplinary dialogue?